« Il faut séparer l’État du pétrole ! »

La directrice du Sierra Club de La Nouvelle Orléans, Jill Mastrototaro, fait le point sur les conséquences de la marée noire et interpelle le président Obama sur le respect des lois environnementales.

Le Sierra Club fait partie des associations environnementalistes qui se mobilisent activement et politiquement pour faire comprendre aux Américains à quel point la marée noire qui menace les côtes de Louisiane et de Floride représente un danger écologique pour la région. Et il use de sa force de groupe de pression sur la majorité démocrate et sur la Maison Blanche afin que des mesures soient prises pour éviter un nouveau désastre de ce type, et pour combattre les affirmations des spécialistes du groupe…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.