La Base élèves bientôt recalée ?

Directeurs d’élèves et parents d’élèves ont une bonne raison de se réjouir en ce début de vacances scolaires : le 30 juin, le rapporteur public a rendu au Conseil d’État un rapport pour le moins défavorable à Base élèves, fichier de gestion de l’enseignement primaire, et au répertoire d’immatriculation qui le complète, BNIE (Base nationale d’identifiants élèves). À l’origine de ce fait, plusieurs recours déposés il y a presque deux ans par deux Isérois, Vincent Fristot (parent d’élève) et Mireille Charpy…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.