La lumière : un nouveau luxe

Examiné la semaine prochaine au Parlement, un projet de loi revoit l’organisation du marché de l’électricité. Au détriment des consommateurs, qui verront les tarifs s’envoler.

Elle est présentée comme « la loi la plus importante pour l’organisation du secteur électrique en France depuis 1946 ». Mais c’est en toute discrétion que le projet de loi Nome (« nouvelle organisation du marché de l’électricité ») arrivera lundi au Sénat, après avoir été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale en juin. Trois ans après l’ouverture à la concurrence pour les particuliers, cette nouvelle étape dans la libéralisation du secteur de l’énergie entraînera pourtant une augmentation des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.