Libres de s’opposer

Des militants poursuivis pour avoir appelé au boycott de produits d’Israël ont été relaxés.

La sénatrice Alima Boumediene-Thiery (Verts) et le dirigeant du NPA Omar Slaouti comparaissaient le 14 octobre devant le tribunal de grande instance de Pontoise pour « provocation à la discrimination ». Cela pour avoir participé le 9 mai 2009 à une manifestation à l’intérieur du magasin Carrefour de Montigny-lès-Cormeilles (95), et retiré des rayons des produits en provenance d’Israël. Ils répondaient ainsi à l’appel de la campagne BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions), initiée comme un substitut à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.