Le dernier carré RPR

Après « l’ouverture », la fermeture. François Fillon rempile à la tête d’un gouvernement de combat. Objectif : sauver le clan et préparer la présidentielle de 2012.

François Fillon succède à Fillon François. Le remaniement annoncé depuis six mois a des airs de déjà-vu. Et même si le chef de l’État a tenté jusqu’au dernier moment de dramatiser ce remplacement du même en orchestrant la vacance du pouvoir une nuit durant, contrairement à toutes les traditions de la Ve République, les Français ne peuvent y voir qu’une marque de continuité. Comment imaginer que François Fillon conduise demain une politique différente de celle conduite depuis 2007 par Fillon François ?…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.