Une politique d’austérité sociale

Les suppressions de postes à Pôle emploi révèlent un programme qui revoit à la baisse l’ensemble de la protection sociale. Le gouvernement Fillon III le poursuivra sans états d’âme.

« Ce n’est pas une surprise en soi puisque cette suppression figure dans le projet de loi de finances pour 2011 » , a commenté Dominique-Jean Chertier, président du conseil d’administration de Pôle emploi, après la confirmation des 1 800 suppressions de postes à Pôle emploi pour réduire les déficits publics. Nous avons là l’un des maillons d’une politique d’austérité sociale que Christine Lagarde et François Baroin, ministres de l’Économie et du Budget du gouvernement Fillon III, ont soutenue dans le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.