Les Américains cultivent leur jardin

Aux États-Unis, après la crise, les villes de Detroit et Milwaukee trouvent un renouveau dans le maraîchage urbain. Une initiative des habitants pour se nourrir et se réapproprier l’espace. Reportage.

La nature a horreur du vide, Detroit en est riche. En 2009, la crise financière a accéléré les délocalisations et multiplié les départs. Construite pour 2 millions de personnes, la ville est passée sous la barre des 800 000 habitants. Pour le visiteur européen, Detroit est un désastre industriel, économique et social (voir encadré). Mais celles et ceux restés sur place ont le projet fou de rebâtir une nouvelle cité sur les ruines de l’ancienne. Parmi cette bande d’audacieux, Grace Lee Boggs, une figure…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.