Dossier : En finir avec Mitterrand

Génération désillusion

Stéphane Gatignon maire (EELV) de Sevran « Le droit d’inventaire mitterrandien n’a pas eu lieu » « Quand François Mitterrand a été élu, j’avais 11 ans. Mes parents, communistes, avaient suivi la consigne de la direction du Parti de ne pas voter pour lui au second tour… Alors je me souviens avoir “fêté” sa victoire le soir même à la mairie d’Argenteuil avec mes parents, qui étaient très mitigés, et des militants déçus du résultat ! Je sentais toutefois que les années Giscard, marquées par de sombres…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.