Et ça continue encore et encore...

Déprimé ! Épuisé ! Miné ! Lisez-moi la lettre que Georges m’a adressée le dimanche 29 mai : *« Mon Cher Président ! Écoute, il faut que je quitte le navire et vite car deux femmes m’accusent d’avoir volé leurs chaussures à la mairie de Draveil, mais je te jure sur la tête de Marianne que j’ai jamais fait la moindre petite connerie dans ma vie de citoyen, d’édile et de député. Tu sais bien que si j’ai accepté les hautes fonctions ministérielles que tu m’as confiées après avoir trahi Dominique, c’est parce…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.