Dossier : Jeunes musiciens : comment se faire entendre

L’UE veut imposer l’austérité à perpétuité

Les États membres de l’Union européenne ont accepté le Pacte pour l’euro proposé par Bruxelles. La gouvernance économique qui en découlera se fera contre les populations des États membres. Les syndicats européens et des partis de gauche sont scandalisés.

José Manuel Barroso nous avait prévenus. « Une révolution silencieuse est en cours, une révolution silencieuse qui par étapes va aboutir à une gouvernance européenne plus forte », annonçait l’an dernier le président de la Commission européenne en se réjouissant des décisions prises par le Conseil européen. Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne (UE) venaient d’accepter de remettre entre les mains des institutions européennes des pouvoirs très importants en matière de surveillance et de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.