Au-delà de la polémique...

Faut-il reprocher aux Verts d’avoir tenté de forcer la main à François Hollande dans cette affaire d’EPR de Flamanville ? Et peut-être même d’avoir offert à la droite une miche de pain bénit dont MM. Sarkozy et Copé vont pouvoir se repaître pendant plusieurs semaines ? Fallait-il laisser la candidate écolo, Eva Joly, affirmer urbi et orbi qu’il n’y aurait jamais d’accord si les socialistes ne renonçaient pas à ce fameux réacteur nucléaire de la troisième génération, alors qu’il était évident depuis le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Annie Ernaux : « J’ai l’habitude de regarder les choses en face ! »

Culture accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.