EELV debout ou couché ?

Le PS et EELV auraient quasiment scellé un accord sur le nucléaire, claironne Le Monde (29 octobre) : « Pas de “sortie” du nucléaire mais des fermetures de centrales. » En compensation, le PS accepterait une dose de proportionnelle et la réservation d’au moins 15 circonscriptions gagnables pour EELV, c’est-à-dire la perspective d’un groupe à l’Assemblée nationale. Une capitulation expresse des écolos sur leur revendication numéro 1 ? En interne, Cécile Duflot est très en pétard : il s’agirait d’allégations…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.