La bataille du nucléaire

«Vous voyez un ministre écologiste assister à l’inauguration de l’EPR ?» , brocarde Cécile Duflot pour justifier la position des écologistes de ne pas participer à un gouvernement socialiste en raison du désaccord avec le PS sur le nucléaire. C’était mardi 16. Lors du conseil fédéral du samedi 19, c’était déjà beaucoup plus souple. « La question est amenée à se reposer d’ici à la présidentielle » , explique Denis Baupin. C’est qu’EELV croit possible une évolution de Hollande, notamment quand sortiront…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.