Puteaux, ville de beauté

La députée-maire UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine), Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui s’était illustrée récemment en faisant acheter tous les exemplaires du Canard enchaîné diffusés dans sa ville, parce que l’hebdo la mettait en cause dans une affaire de pots-de-vin, est à nouveau sous les feux de la rampe. Christophe Grébert, chef de file MoDem de l’opposition municipale, a révélé que 16 élus UMP de la ville habitent dans des logements sociaux, lesquels comptent 3 000 dossiers en attente. La dame a expliqué…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.