L’ambiguïté d’une mission

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


La mission des observateurs de la Ligue arabe doit-elle se poursuivre en Syrie 
La France, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a demandé que les « conditions » de cette mission soient au moins « clarifiées ». Arrivés dans les principales villes syriennes le 26 décembre, les observateurs arabes semblent en effet davantage servir d’alibi que d’argument dissuasif. La répression n’a pas cessé depuis cette date. L’ONU estime à cinq mille le nombre de morts depuis le début du soulèvement populaire en mars 2011.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.