Le mal par le rire

Une fable d’Israël Horovitz sur le pouvoir. Humour grinçant.

Casquette à l’envers, survêt’ bien large et balle de baseball à la main, un individu mal dégrossi attend de pied ferme. Qui, quoi ? Peut-être ne le sait-il pas lui-même. Qu’importe, il campe sur sa position, juste derrière le seul élément qui habille une scène tout à fait nue : une ligne blanche. Il est le premier et compte bien le rester. Quitte à lutter contre tous ceux qui tenteront de lui prendre sa place, contre les autres personnages inventés par le dramaturge américain Israël Horovitz dans le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.