Dossier : L’après-nucléaire a commencé

« De nouvelles alliances à construire »

Seuls des mouvements sociaux très forts et davantage de fédéralisme pourraient créer une Europe démocratique et sociale.

Dénoncés par la Confédération européenne des syndicats, le Traité sur la stabilité, la convergence et la gouvernance dans l’Union économique et monétaire (TSCG) ainsi que son complément, le Mécanisme européen de stabilité (MES), sont également très critiqués par Attac. L’association altermondialiste y voit un véritable krach démocratique qui enferme l’Europe dans un cercle vicieux et destructeur. Ces deux traités constituent-ils une réponse à la crise ? Aurélie Trouvé : La dépendance vis-à-vis des marchés…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.