Politique culturelle : « Un processus malthusien »

La culture est précarisée comme jamais. Explications de Jean Joël Le Chapelain, membre du Syndicat national des entreprises artistiques
et culturelles (Syndéac).

En pleine campagne électorale, les milieux de la culture se mobilisent. Parent pauvre d’un quinquennat occupé à autre chose, la culture voit ses moyens régulièrement rognés. Le 24 février, plusieurs fédérations professionnelles (Syndéac, Cipac, Profedim, CGT du spectacle…) ont manifesté dans toute la France devant les directions régionales des affaires culturelles (Drac). Le 19 mars à 19 heures, au théâtre du Rond-Point à Paris, une réunion aura lieu avec les différents candidats à la présidentielle ou…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.