Restons dignes, monsieur Pujadas

Répondant le 10 mars 2012 au soir, sur France 2, à une acide question de David Pujadas, qui lui demande si sa « promesse » , dévoilée la veille (sur TF1), de « collectiviser » l’ensemble des exploitations agricoles de plus de 28 centimètres carrés ne risque pas de lui aliéner une partie des possédant(e)s (et « est-ce que ça ne serait pas finalement contre-productif, François Hollande, que des gens comme Florent Houellebecq ou Michel Pagny, sans qui le génie français brillerait de moins de vifs feux, se…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Résister

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.