Ces groupes français qui financent l'ultra-droite américaine

Basta! a examiné les dons des grandes entreprises françaises, y compris publiques, aux candidats états-uniens. Nos champions du CAC 40 privilégient l'obscurantisme.

Près de 4 français sur 5 souhaitent la victoire de Barak Obama, si l’on en croit CSA pour BFM. Mais nos grandes entreprises en pincent plutôt pour Mitt Romney et ses soutiens, montre une enquête fouillée à lire sur Bastamag.net . Quelques exemples des révélations qu'on y trouve: La Société générale et BNP-Paribas ont distribué respectivement 218.000 et 32.000 dollars à la campagne du candidat Républicain. Près des trois quarts des contributions directes de GDF-Suez – environ 40 000 dollars – versées à des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.