Mali : l’heure du départ

Àpropos de l’intervention française au Mali, nous avons entendu depuis deux semaines beaucoup de circonlocutions. Entre ceux qui soutiennent franchement et ceux qui s’opposent sans ambages (le NPA et Noël Mamère, à peu près seuls je crois), nous avons été affligés d’argumentaires alambiqués qui traduisent surtout de l’embarras. Raison de plus pour réaffirmer une position que nous avons exprimée nettement la semaine dernière. Oui, selon nous, il fallait intervenir pour faire barrage à l’avancée des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents