Réquisitions

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Depuis le 29 décembre, le DAL et Jeudi noir ont installé 60 mal-logés et sans-logis dans un bâtiment de 2 000 m2 rue Valenciennes à Paris Xe, inoccupé depuis deux ans. Outre des constructions massives et une baisse significative des loyers, les deux collectifs demandent à ce que ces locaux soient intégrés aux réquisitions annoncées par la ministre Cécile Duflot, qui s’est rendue sur place le 7 janvier. « L’urgence, c’est d’utiliser l’ordonnance de 1945, qui offre une mise en œuvre plus sûre et plus rapide […], qui a permis de réquisitionner 135 000 logements depuis 1945, y compris les 1 200 réquisitions ordonnées par Jacques Chirac en 1995 et 1996. » Si Chirac l’a fait…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.