Bangladesh : « Il s’agit d’homicides »

Sanjiv Pandita analyse les responsabilités dans la tragédie du textile et envisage les conditions d’une amélioration.

L’Asia Monitor Resource Centre est une ONG qui défend les travailleurs asiatiques et dont le siège se situe à Hong-Kong. Revenant sur la catastrophe de Dacca, qui a coûté la vie à 1 127 travailleurs de l’industrie textile, Sanjiv Pandita, explique pourquoi il faut repenser nos modes de production. Qui est responsable du drame de Dacca ? Sanjiv Pandita : Le premier responsable est le gouvernement bangladais, car il n’a pas fait appliquer les lois pour protéger ses citoyens. Le deuxième est l’Association…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.