Avignon joue l’atout chœur

Pour leur dernière programmation, les directeurs du festival ont misé sur des pièces à voix multiples.

Étrange Festival d’Avignon 2013, qui ne devrait pas faire polémique puisque tous les regards sont tournés vers 2014 et la passation de pouvoir entre les directeurs actuels, Hortense Archambault et Vincent Baudriller, et leur successeur, Olivier Py. Les premiers mettent en place une dernière fois leur formule : un programme conçu par eux mais élaboré en compagnie d’un ou deux artistes invités. Ce n’est pas tellement pour cette idée-là – une part des pouvoirs donnée chaque année à des partenaires différents…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.