Taxe Tobin : l’écran de fumée de Moscovici

Il a déclaré que la proposition de taxe sur les transactions financières avancée par la Commission européenne était « excessive ».

Le 11 juillet, devant un parterre de banquiers, Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, déclare que la proposition de taxe sur les transactions financières (TTF) avancée par la Commission européenne est « excessive ». Reprise dans une dépêche de l’AFP et de Reuters, l’information fait boule de neige dans les médias. Certains parlent de sabotage de la TTF (l’Humanité, Mediapart), d’autant qu’un communiqué d’Attac France confirme que « cédant à la pression de Goldman Sachs et des banquiers français, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.