Faut-il suspendre la directive sur le détachement des travailleurs ?

La directive européenne destinée à encadrer le détachement des travailleurs dans un État membre suscite une controverse sur les conditions de travail. Pour Gilles Savary, cette directive est nécessaire pour lutter contre la fraude. Marie-Noëlle Lienemann estime quant à elle qu’il faut la suspendre immédiatement.

De tout temps, des scientifiques, des artistes, des ingénieurs, des commerciaux, des ouvriers ou des enseignants ont été envoyés dans un autre pays que le leur pour des missions temporaires de tous ordres, au service de leur entreprise ou de leur pays : c’est ça, le détachement ! La France n’en est pas avare, puisqu’elle est le deuxième pays détacheur ­d’Europe en effectif. La directive européenne n’est ni plus ni moins qu’un encadrement social de la pratique du détachement au sein des États membres de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.