Le site de Dieudonné piraté, des centaines de noms de « quenelliers » publiés

C’est un rebondissement important dans l’affaire de la « quenelle », ce geste de défiance vis-à-vis du système qui se diffuse sous un jour grossièrement antisémite depuis 2009. Le site officiel de Dieudonné a été piraté mercredi, et les adresses email correspondant à chaque photo envoyée sur le site ont été publiées en ligne, raconte BFMTV. Cette action pourrait ouvrir la possibilité d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs des photos les plus graves. Sur le site Égalité & Réconciliation,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents