Pêche : la parole à la défense

Après la pétition de Bloom, un collectif soutient les pêcheurs de grands fonds. Explications de son secrétaire, Alain Le Sann.

Décidément, le succès de la pétition de Bloom n’en finit pas de faire des vagues. La semaine dernière, Politis rendait compte du buzz suscité par ce texte demandant l’interdiction de la pêche en eaux profondes et des différents enjeux liés. Aujourd’hui, Alain Le Sann, secrétaire de Pêche et développement, explique pourquoi son collectif, tout en se défendant d’être acquis à la cause de la pêche industrielle, a choisi de soutenir les pêcheurs des grands fonds : « Ce sont deux pêches complémentaires. Si on…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.