Pour Jean-Paul Bailly, c’est tous les jours dimanche

L’art et la manière pour Ayrault de faire avaler en douceur la fin du repos dominical, tout en affirmant le contraire.

En affaire avec le PS au pouvoir, Jean-Paul Bailly, l’ex-PDG de La Poste qui fut sous Sarkozy l’artisan de la privatisation de ce service public, a pondu un rapport aux petits oignons pour Matignon. Bailly préconise de revoir le bordel créé par la droite en matière de dérogations et de périmètres divers et variés en masquant ses intentions derrière ce délicieux oxymore : « Vers une société qui s’adapte en gardant ses valeurs ». Ce qui permet à Jean-Marc Ayrault de déclarer qu’il n’est pas question de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.