Le monde en cartes postales

François Boisjoly publie un époustouflant répertoire des premiers photographes exerçant sur les territoires français entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Une mémoire richement illustrée des colons, populations et paysages.

On sait peu de chose sur Garrigues, exerçant à partir de 1860. Une succursale à Nîmes, une autre à Vichy, le reste de l’année à Tunis. Photographe officiel de son altesse le bey, il réalise vers 1880 de nombreux clichés dans les quartiers juifs et les fouilles de Byrsa. Il édite le reportage de la visite officielle du président Loubet en cartes postales, il est encore présent pour cadrer l’exposition universelle de Tunis en 1878. François-Edmond Fortier est un autre exemple de ces photographes du bout du…

Il reste 78% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.