Un pacte avec qui ?

Après avoir singé la finance états-unienne, la France rêve désormais d’une voie industrielle à l’allemande.

« Troisième voie », « social-démocratie »… Maintenant le « socialisme de l’offre » et le « pacte de responsabilité », dont la mesure phare est le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi. Les entreprises déduiront de leurs impôts les cotisations familiales sur les salaires (au-dessous d’un certain plafond) ; le manque à gagner pour la Sécurité sociale sera compensé par des économies et une hausse de certains impôts. Cette mesure devrait représenter une diminution du coût du travail pour les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.