Européennes : Le Front de gauche au bord de la rupture

À huit semaines du scrutin , la désignation des candidats du Front de gauche (FdG) aux élections européennes est toujours au point mort. « Le secrétariat national du Parti de gauche (PG), réuni [hier soir], n'a pu que constater l'échec, à ce stade des négociations permettant de se présenter ensemble aux élections européennes » , déplore Éric Coquerel, secrétaire national aux relations unitaires du PG, dans un courrier public adressé au PCF. Le Parti communiste, qui réunissait hier son conseil national, a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.