La caricature de trop

Une association de La Villeneuve, à Grenoble, attaque France Télévisions pour un reportage sensationnaliste.

Une bande-son angoissante, des images de voitures en feu et une voix off qui menace au lieu de constater. Dès la première scène, le décor est planté. Un décor que les chaînes affectionnent tant qu’elles en ont fait un genre en soi : le reportage de banlieue. Mais, pour les habitants de La Villeneuve, à Grenoble – un quartier dit « sensible » –, le reportage d’« Envoyé spécial » diffusé le 26 septembre dernier sur France 2 a été la caricature de trop. « Ce reportage est une aberration, tant sur le fond que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.