Nouvelle Donne se veut volontariste

Le jeune parti entend jouer les trouble-fête quelque part entre les écolos et le Front de gauche.

Cela fait quelques années déjà que Pierre Larrouturou est un nomade au sein de la gauche. Du Parti socialiste aux Verts puis retour, le sac toujours plein d’idées, dont l’emblématique semaine de 32 heures. Mais sans grand succès, il en convient. Les agendas politiques se prêtent peu aux grands bouleversements. Il a donc décidé avec quelques amis de créer un nouveau parti, baptisé Nouvelle Donne, traduction littérale de « New Deal ». C’est que Nouvelle Donne s’inscrit dans la continuité du Collectif…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.