Thaïlande : Coup d’État acté

Le chef de l’armée a officialisé le coup d’État à la télévision, jeudi 22 mai.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le chef de l’armée Prayuth Chan-ocha a officialisé le coup d’État à la télévision, jeudi 22 mai. Les pourparlers qui s’étaient déroulés le même jour entre les représentants des chemises rouges, au pouvoir, et ceux de l’opposition venaient de tourner court. Les leaders des deux partis ont immédiatement été arrêtés, les rassemblements pour « motifs politiques » interdits, les télévisions censurées. Le pays est sous tension depuis sept mois. Après la destitution de la Première ministre, Yingluck Shinawatra, le 7 mai et l’imposition de la loi martiale le 20, le gouvernement n’avait plus qu’un pouvoir de façade, mais refusait de donner sa démission.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.