Le sexe monte en scène

Sous forme de feuilleton, Pauline Sales et Fabrice Melquiot étudient la sexualité contemporaine.

La saison dernière, quand Mathieu Bauer, le directeur du Nouveau Théâtre de Montreuil, lançait Une faille, nous notions l’émergence d’une nouvelle forme : le feuilleton théâtral (voir Politis n° 1221, du 4 octobre 2012). Mais, depuis, à part cette aventure montreuilloise qui vient d’achever sa deuxième saison, aucune création de ce type n’a fait parler d’elle. Sans doute en raison des moyens nécessaires. C’est du moins ce que laisse penser Docteur Camiski ou l’esprit du sexe, dont le premier épisode – le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.