Monty Python, la der des ders

Près d’un demi-siècle après leur premier succès, la troupe a remis le couvert une dernière fois sur la scène londonienne. Arte diffuse cette représentation, mercredi 30 juillet.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Depuis leur dernier opus sorti en salle , le Sens de la vie , en 1983, puis la disparition prématurée de Graham Chapman, en 1989, le groupe british des Monthy Python ne s’était plus reformé.

En novembre 2013, il annonçait une représentation unique (et donc exceptionnelle) à Londres. Pour le coup, 20 000 tickets se sont vendus en une quarantaine de secondes. In fine, les cinq trublions se sont entendus sur dix dates. Arte diffuse mercredi la dernière de ces représentations, enregistrée dix jours plus tôt, le 20 juillet.

John Cleese, Eric Idle, Terry Jones, Michael Palin et Terry Gilliam n’ont rien dévoilé de leur spectacle mais l’on peut s’attendre à revoir quelques-uns de leur sketches, les plus fameux du Flying circus, du « silly walks » au « dead parrot », et à goûter encore quelques-unes de leurs chansons les plus irrévérencieuses. Non sens, absurde et humour noir de haute volée qui en auront nourri et inspiré plus d’un.

  • Monthy Python live (mostly) , mercredi 30 juillet, à 22 h 10, sur Arte (1h30).

Photo : Michael Palin, Terry Gilliam, Eric Idle, John Cleese et Terry Jones, lors de la dernière représentation des Monty Python le 20 juillet 2014 à Londres. (Dave J Hogan / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images/AFP)

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.