La victoire politique du Hamas

L’accord de cessez-le-feu permanent conclu la veille entre Israël et les Palestiniens était respecté mercredi. Mais il est intervenu après deux mois de bombardements sur Gaza qui ont coûté la vie à 2 143 Palestiniens, dans leur immense majorité des civils, et à 70 Israéliens, dont 64 soldats. L’accord intègre en partie la principale revendication du Hamas, notamment l’ouverture de passages entre Israël et Gaza, et l’élargissement de la zone de pêche au large du territoire. La négociation a été menée au…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.