Le nouveau Gault&Millau : rien de nouveau !

Dans le landerneau gastronomique, c’est un marronnier. Un petit marronnier, parce qu’il faut bien reconnaître que la sortie de la dernière édition du Gault&Millau n’a pas l’aura médiatique du Michelin (ne parlons pas des autres guides, qui ne sont lus que par ceux qui les rédigent). Peu de commentaires, peu de JT, et moins encore de fuites pour révéler bien amont les nouveaux promus, faire le buzz sur les élus, les récompensés, les titrés et les palmés. La palme, cette fois justement, revient à Yannick…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.