Elections grecques : le PS résistant de la 25eme heure

Oublié le Pasok qui jusqu'à ces derniers jours était son « parti frère », membre de l'Internationale socialiste que présidait George Papandreou (photo) quand, Premier ministre, il lançait les premiers plans d'austérité et déroulait le tapis rouge à la Troïka. Le PS s'est félicité, dimanche soir, « de la victoire des forces de gauche en Grèce » , « une bonne nouvelle pour le peuple grec » , selon son secrétaire national à l'Europe, Philip Cordery. « La ligne anti-austérité est aujourd’hui renforcée en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.