Bisphénol A : rien à craindre !

Le perturbateur endocrinien revient par la fenêtre européenne.

Quelques incertitudes sur les effets sanitaires potentiels, mais aucun risque pour la santé, y compris pour les femmes enceintes et leur bébé : l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) a décidé de laisser en paix le bisphénol A. Étonnement et suspicion, en France en particulier, pays qui l’a interdit dans les biberons depuis 2010 et dans tous les contenants alimentaires depuis le 1er janvier – une première mondiale. Cette molécule, vedette de l’industrie des plastiques, est un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.