Continuité énergétique

Pourquoi ne pas mener des transitions énergétiques territoriales ?

Une loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte ? Encore un oxymore, et un numéro d’équilibriste qui risque bien d’échouer dans les filets. On pourra certes accuser le Sénat d’avoir torpillé le travail effectué dans le cadre du débat national sur la transition énergétique : suppression de l’échéance pour le passage de 75 % du nucléaire dans la production électrique à 50 % ; inclusion de l’EPR de Flamanville dans le plafonnement de la capacité nucléaire ; remise en cause de la baisse…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.