Enfoirés : TF1 fait son beurre

À l’occasion de la retransmission du gala annuel « Sur la route des Enfoirés », TF1 a choisi d’augmenter ses tarifs publicitaires.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


C’est une œuvre caritative mais tout de même. À l’occasion de la retransmission du gala annuel « Sur la route des Enfoirés », le 13 mars, ignorant au passage la polémique suscitée par la chanson du clip, TF1 a choisi d’augmenter ses tarifs publicitaires, sûre de son succès. Les annonceurs ont dû s’acquitter de 120 000 euros pour trente secondes de pub entre le JT et le début du concert, puis entre 140 000 et 150 000 euros pendant sa durée. Des tarifs à peine inférieurs à ceux d’un Mondial de foot et au-delà de « The Voice » (70 000 euros). In fine, le gala a réuni 1,4 million de personnes de moins que l’édition 2014, avec 10,8 millions de téléspectateurs. C’est déjà beaucoup pour un spectacle artistiquement médiocre.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.