Le documentaire, ce malade bien portant

Financements et audiences : telles sont les interrogations exprimées au Sunny Side.

La période se veut aux annonces. Tourné vers les professionnels, le festival Sunny Side, tenu à La Rochelle entre le 22 et le 25 juin, est chaque année l’occasion pour les chaînes de présenter leur rentrée. À France Télévisions, on défend « un cap, une ligne, une méthode », avec une identité pour chaque chaîne du groupe. Changement notable : sur France 3, les cases docu seront plus proches de la deuxième partie de soirée, et c’est tant mieux. À France 2, l’histoire contemporaine ; à France 5, les sujets…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le crime et le rituel

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.