Les deux options du plan B

La démocratie est la meilleure arme contre l’ordolibéralisme.

Des leaders politiques français ont appelé, avec Yanis Varoufakis, à la tenue d’un sommet internationaliste du plan B. Lequel devra comporter deux options inséparables. La première a été exposée par Varoufakis lors d’un interview télévisé le 24 août sur BFMTV et s’intitule : « la démocratie en Europe ». L’ex-ministre grec dénonce l’omnipotence de l’Eurogroupe, où prédomine la voix de l’Allemagne, que n’ose contredire la France, laquelle ne fait qu’ « émettre des bruits ». Au sein de la troïka, créature de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.