Sordide…

Deux journalistes français ont-ils tenté de rançonner le roi du Maroc ?

Deux journalistes français ont-ils tenté de rançonner le roi du Maroc ? Ou bien sont-ils tombés dans un piège tendu par les amis du roi ? D’un point de vue déontologique, il n’y a pas de réponse honorable à cette question. Qu’ils aient exercé un chantage sur Mohammed VI ou accepté de se taire contre un pactole de deux millions d’euros, Éric Laurent et Catherine Graciet sont de toute façon entrés dans une sordide transaction financière avec le « Palais ». Comment Éric Laurent, jadis hagiographe de Hassan…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.