La « bataille culturelle » de Pouria Amirshahi

Le député socialiste lance le Mouvement commun pour décloisonner la gauche en s’inspirant des recettes de Podemos.

«La première chose est de casser les cadres ! » Fondues dans un épais brouhaha, environ 500 personnes se sont prêtées le 8 novembre à un exercice de déconstruction des pratiques politiques. Partant du constat unanime d’une profonde crise démocratique, le député socialiste des Français de l’étranger, Pouria Amirshahi, a convié à Montreuil (Seine-Saint-Denis) des militants de toutes les familles politiques à la gauche du PS et de mouvements citoyens, pour des ateliers de lancement du Mouvement commun.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.