La Turquie torpille la grande coalition

En abattant un appareil Sukhoï russe, mardi, la Turquie a probablement torpillé la « grande coalition » contre Daech voulue par François Hollande.

En abattant un appareil Sukhoï russe, mardi, la Turquie a probablement torpillé, au propre comme au figuré, la « grande coalition » pour laquelle milite François Hollande depuis les attentats de Paris. La série de contacts du Président français, tout au long de la semaine, visait à former une « grande coalition » contre Daech, comprenant les Occidentaux, les pays du Golfe, la Turquie, l’Égypte, la Russie et l’Iran. La difficulté était de concilier les points de vue des pays du Golfe et de la Turquie, d’une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.