À la Poste, situation sociale préoccupante

RTL a comptabilisé, le 6 octobre, 9 suicides et cinq tentatives graves en trois ans.

Les signaux d’alerte se multiplient en provenance de La Poste pour dénoncer les ravages d’une forte intensification du travail. Nous avons découvert en septembre l’histoire d’Émeline Broequevielle, une jeune factrice victime d’un AVC sur son lieu de travail, le 19 février, à Villeneuve-d’Ascq. Sa direction avait fait pression pour qu’elle vienne travailler malgré ses maux de tête et avait ignoré ses appels à l’aide. Pour son collègue Sébastien Carré, élu SUD, qui avait donné l’alerte après l’avoir…

Il reste 65% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.