Insoumission et concessions

Si d’aucuns s’offusquent de certaines proférations de Mélenchon, ce sont des abrutis ou des traîtres.

Camarades mélenchonistes, il faut maintenant que je vous le dise : je ne suis plus très loin (du tout) de vous trouver parfois un peu fatigant(e)s. En quelques occasions, même, certain(e)s d’entre vous – n’essentialisons pas – n’êtes pas loin de me peser un peu lourd sur les parties basses, comme on dit en Syrie. Je vous vois sur les réseaux sociaux. Je vous vois vous énerver sitôt qu’on émet – sur la Syrie, précisément, mais pas que, beaucoup s’en faut – des avis trop écartés de vos points de vue d’«…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.